Nombre total de pages vues

mardi 21 avril 2020

Cake à la betterave et aux raisins secs



Bonjour à tous !

J’espère que vous allez bien au vu des circonstances actuelles, il faut dire que cela fait longtemps que je n’ai pas eu le loisir de consacrer du temps à la rédaction sur le blog.
Mais il se trouve qu’hier j’ai eu envie de préparer un gâteau à base de betterave crue râpée, comme j’en avais eu de très jolies dans mon panier maraîcher, mais qu’elles sont parfois boudées par les gastronomes de la maison lorsqu’elles sont présentées en salade ou en plat.

Alors arrêtez tout parce que ce cake est l’un des plus moelleux que j’ai jamais préparé. Je suis partie de ma base habituelle de carrot cake, j'avais en tête quelque chose de moelleux et un peu humide, parfumé légèrement par les épices, ideal avec un bon thé un jour de pluie. Donc parfait aujourd'hui :)
Il ne contient pas de beurre qui plus est, et peut donc être réalisé facilement en version végétarienne et sans lactose.


C’est parti pour la recette !



Pour un grand cake de 30 cm, il vous faut…

  • 225 gr de farine
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1/3 cuillère à café d'anis vert
  • 180 ml d’huile
  • 225 gr de sucre
  • 3 oeufs
  • 200 gr de betterave crue râpée
  • le jus d’un demi citron
  • 100 gr de raisins secs


  • On commence par plonger les raisins dans de l’eau bien chaude pour les réhydrater, et on préchauffe le four à 180°C.
  • Dans le bol du robot ou à l’aide d’un fouet, mélanger énergiquement l’huile et le sucre.
  • Quand le mélange est homogène, ajouter les jaunes d’oeufs un à un.
  • Ajouter le jus de citron, puis la betterave râpée, puis les raisins égouttés.
  • Mélanger à part toutes les poudres : farine, bicarbonate, levure, cannelle, anis vert. Et les mélanger à la pâte.
  • Monter les blancs en neige bien ferme et les ajouter au mélange précédent.
  • Beurrer un moule à cake de 30 cm et verser la pâte.
  • Enfourner à 180°C pendant 50-55 min. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche : Prolonger la cuisson si besoin par tranches de 5 ou 10 minutes.

Laisser refroidir avant de démouler, bon appétit :)



samedi 13 octobre 2018

Muffins aux figues blanches et crumble amande/coco



Bonjour à tous,

Je clôture cette saison des figues avec une recette très gourmande pour le goûter : des muffins fruités aux figues, surmontés d'un crumble amande.
J'aime beaucoup ajouter du crumble sur les gâteaux plutôt moelleux, je trouve que la touche croustillante en plus est appréciable.
Ici j'ai mélangé poudre d'amandes et de coco, pour une saveur exotique légère, qui se marie parfaitement avec les fruits.
Dans la pâte, j'ajoute quelques amandes juste concassées pour un rappel croquant, libre à vous de conserver ces éclats d'amandes ou de les réduire complètement en poudre.


Pour 18 muffins, il vous faut...

Pour le crumble : 
- 40 gr de beurre.
- 40 gr de farine.
- 40 gr de cassonade.
- 20 gr d'amandes en poudre.
- 20 gr de coco râpée.


Pour la pâte : 
- 50 gr d'amandes.
- 200 gr de farine.
- 1/2 sachet de levure chimique.
- 1 pincée de sel.
- 150 gr de sucre.
- 2 oeufs.
- 120 gr de lait.
- 100 gr d'huile neutre (pépins de raisin ou colza).
- 300 gr de figues.



- On commence par la préparation du crumble : au robot ou à la main, mélanger tous les ingrédients jusqu'à ce que le mélange soit sablonneux.
- Réserver au frais.


- Pour la pâte des muffins, on commence par mélanger d'un côté tous les ingrédients secs : farine, levure, sel, sucre.
Puis on mélange les ingrédients liquides : huile, lait, oeufs.

- Verser le mélange sec dans le mélange liquide, et amalgamer le tout rapidement, juste assez pour humidifier les poudres, sans trop travailler la pâte.

- Ajouter les amandes concassées grossièrement.
- Ajouter également les figues taillées en dés.

- Préchauffer le four à 175°C.

- Répartir la pâte dans des empreintes à muffins, dans lesquelles vous aurez placé si vous le souhaitez des caissettes en papier.

- Répartir le crumble froid sur la pâte.

- Enfourner pour 30/35 minutes, à 175°C.


Laisser refroidir avant de déguster.
Ces muffins se congèlent parfaitement, dans des boîtes hermétiques ou bien emballés dans du film alimentaire. Parfait pour le goûter des journées trop remplies !


Mon astuce : Pour davantage de parfum, je torréfie les amandes environ 10 minutes à four bien chaud avant de les concasser et de les incorporer à la pâte.



Bon appétit !

vendredi 12 octobre 2018

Tarte rustique aux figues blanches




Bonjour à tous,

Dans la série des figues, voici une tarte qui m'a été inspirée par Carine du blog Chic,Chic,Chocolat.
Elle avait réalisé début septembre une appétissante >>tarte rustique aux prunes<<, pile le jour où j'ai récupéré des tonnes de figues fraîches et odorantes : il ne m'en a pas fallu plus pour reprendre sa recette avec les ingrédients dont je disposais à la maison et nous nous sommes régalés ! J'ai notamment remplacé la poudre de noisette par de la poudre d'amandes, et j'ai ajouté un peu de miel sur les fruits avant cuisson, mais ça c'est parce que je suis gourmande ;)

Le principal intérêt de cette tarte rustique est qu'elle ne nécessite pas de moule, c'est donc l'amie des desserts improvisés, même lorsqu'on est pas dans sa propre cuisine avec son matériel habituel.





Pour 8 personnes, il vous faut...

- 110 gr de beurre mou.
- 50 gr de sucre glace.
- 1 pincée de sel.
- 25 gr de poudre d'amandes + 1 bonne cuillère à soupe.
- 1 œuf.
- 185 gr de farine.
- 600 gr de figues.
- Une belle cuillère à soupe de miel (choisissez un miel de qualité, le mien vient du Cantal).


- Pour commencer, préparer la pâte. Au robot ou à la main, mélanger le beurre mou avec le sucre.
- Ajouter le sel, la farine et la poudre d'amandes.
- Terminer par l'oeuf, et bien mélanger.
- Former une boule, puis étaler la pâte entre 2 feuilles de cuisson pour éviter qu'elle ne colle.
- La placer au frais pour au moins 2h.
- A la sortie du frigo, saupoudrer la poudre de noisette restante sur la pâte, hormis un pourtour de quelques centimètres qui sera rabattu sur les fruits.

- Préchauffer le four à 180°C.
- Couper les figues en quartiers et les répartir joliment sur la pâte en les serrant suffisamment.
- Répartir le miel sur les fruits, et enfourner pour 25 minutes à 180°C.

A la sortie du four, laisser refroidir ou déguster tiède, selon votre préférence.


Ma suggestion : Après coup, nous sommes tombés d'accord sur le fait qu'une boule de glace à la vanille aurait été drôlement appréciable sur une part encore tiède de cette tarte très parfumée.

Pensez-y, si vous réalisez la recette à la maison :-)


Bon appétit ! 

jeudi 11 octobre 2018

Cake salé au chèvre, miel et figues blanches



Bonjour à tous,

C'est un cake sucré-salé que je vous propose aujourd'hui, il sera parfait pour l'apéritif ou les pique-niques de fin d'été. Il sera tout aussi bon pour un repas du soir léger, avec une salade et des crudités.
Pour ma part j'ai choisi de le réaliser sous forme de 4 cakes plus petits, afin de les congeler pour les invités imprévus. Et il n'en reste déjà plus qu'un seul en stock : c'est définitivement très appréciable d'avoir une solution de secours sous la main quand les copains débarquent à l'improviste ou pour les soirs sans inspiration culinaire.

 Vous pouvez cependant réaliser la recette de manière plus classique, dans un grand moule à cake.




Pour environ 8/10 personnes, il vous faut...


- 3 œufs.
- 150 gr de farine.
- 100 ml d'huile.
- 130 ml de lait tiède.
- 1 sachet de levure chimique.
- 75 gr d'emmental râpé.
- 1 belle cuillère à soupe de miel (toujours mon miel du Cantal).
- 125 gr de fromage de chèvre.
- 250 gr de figues blanches.
- Sel et poivre.
- Herbes de Provence ou thym.


- Préchauffer le four à 180°C.
- Dans un saladier, mélanger la farine et la levure.
- Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien entre chacun.
- Faire tiédir le lait et y délayer le miel : le verser dans le mélange précédent.
- Ajouter également l'huile, puis assaisonner à votre convenance.
- Ajouter enfin le chèvre coupé en dés, puis les figues en quartiers. (Vous pouvez en réserver quelques unes pour le dessus du moule).

-  Verser cette pâte dans un moule beurré et fariné si besoin, ajouter sur le dessus quelques quartiers de figues supplémentaires si vous le souhaitez.
- Enfourner pour 45/50 minutes, à 180°C.

- Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau au centre du cake : elle doit ressortir sèche.

- Laisser refroidir, et déguster en tranches sur une salade, ou en petits dés à l'apéritif.


Bon appétit ! :-)

mercredi 10 octobre 2018

Financier aux figues blanches



Bonjour à tous,

Le mois de septembre a filé à toute vitesse, et octobre est déjà bien entamé, aussi je me dépêche de vous faire part de mes recettes à base de figues, si vous en avez encore dans vos jardins.

On commence avec un grand financier à partager. Je trouve que l'amande et la figue se marient très bien !
Ici ce gâteau a régalé toute la famille pour plusieurs goûters et petits-déjeuners.
Vous pouvez également le réaliser sous forme de portions individuelles, il faudra alors le cuire environ 10minutes de moins.


Pour 8/10 personnes, il vous faut...

- 150 gr de beurre.
- 150 gr de blancs d'oeufs.
- 175 gr de sucre glace.
- 50 gr de farine.
- 85 gr d'amandes en poudre.
- Une quinzaine de figues blanches.


- Pour commencer, placer le beurre dans une petite casserole, et laisser fondre à feu doux jusqu'à ce qu'il prenne une coloration ambrée et une légère odeur de noisette. Réserver et laisser tiédir.

- Dans le même temps, préchauffer le four à 180 °C.

- Dans un cul de poule, mélanger la farine, la poudre d'amandes et le sucre glace.

- Battre légèrement les blancs d'oeufs à la fourchette pour qu'ils soient juste mousseux, et les verser dans les poudres. Mélanger rapidement sans trop travailler la pâte, juste assez pour humidifier les poudres.

- Ajouter le beurre tiédi, mélanger à nouveau.

- Verser la pâte dans le moule graissé et fariné si besoin, et disposer les figues taillées en quartiers.

- Enfourner à 180°C pendant 35 minutes : le financier doit être bien doré mais encore souple au toucher.


Avec ces proportions vous pouvez réaliser environ 18/20 financiers individuels.


Bon appétit !


jeudi 20 septembre 2018

Paris-Brest {d'après Philippe Conticini}



Bonjour à tous,

En cette période presque automnale, j'ai pas mal de recettes à partager avec vous, notamment autour des figues, mais je vais commencer par un dessert que j'ai préparé fin juin à l'occasion d'un anniversaire : le Paris-Brest.
Il ne s'agit pas de n'importe quelle recette puisque c'est celle de Philippe Conticini, oui oui, celle avec un coeur de praliné pur au centre de chaque chou. Un vrai régal si comme moi vous appréciez les fruits secs.
Je réalise moi même mon praliné, à base de noisettes et amandes, toujours en suivant une recette de Philippe Conticini, mais vous en trouverez facilement des tous prêts de qualité,  notamment chez Valrhona, ou peut être chez votre pâtissier préféré près de chez vous !



Cette recette est plutôt facile à réaliser mais requiert plusieurs étapes, qui peuvent être réparties sur plusieurs jours. 
Pour ma part je procède de la manière suivante :
- La veille : congeler les inserts pralinés, préparer le craquelin, préparer et cuire la pâte à choux, préparer la crème pâtissiere qui servira de base pour la mousseline.
- Le matin même : monter la crème mousseline et garnir le paris-brest.

Évidemment, à vous de vous organiser selon vos contraintes de temps :)

Pour 10 personnes, il vous faut...

Pour la pâte à choux :

- 150 gr d’eau.
- 2,4 gr de sucre.
- 2,4 gr de sel.
- 72 gr de beurre. 
- 96 gr de farine. 
- 150 gr d’œuf entier.


Pour le craquelin :

- 60 gr de farine.
- 60 gr de cassonade.
- 1 pincée de sel.
- 50 gr de beurre.

Pour la crème mousseline au praliné :

- 3 jaunes d’œufs. 
- 75 gr de sucre.
- 15 gr de maïzena. 
- 15 gr de farine.
- 375 ml de lait entier.
- 1 gousse de vanille.
- 225 gr de beurre.
- 115 gr de praliné.

Pour les inserts praliné pur :

- 120 gr de praliné. 




1) On commence par les inserts de praliné
Dans des bacs à glaçons, repartir les 120 gr de pâte pralinée (10 × 12 gr environ).
Placer au congélateur jusqu’au lendemain.


2) On passe à la préparation du craquelin.
Mélanger au batteur ou à la main la farine, le sel, la cassonade. 
Ajouter le beurre mou et mélanger à nouveau jusqu’à ce que ce soit homogène. 
Étaler entre deux papiers sulfurisés sur une épaisseur de 3 à 4 mm. 
A l’aide d’un emporte pièce,  marquer 10 cercles de 4 cm de diamètre. 
Placer sur une plaque au congélateur. 


3) On poursuit avec la pâte à choux.
Préchauffer le four à 180°C.
Dans une casserole, faire chauffer l’eau, le sucre, le sel, le beurre en dés. 
Porter à ébullition, incorporer la farine hors du feu, puis replacer sur le feu pour dessécher la pâte en remuant énergiquement. (Le but est de faire évaporer un maximum d’humidité, la pâte – appelée panade - doit former une boule homogène qui se détache des parois de la casserole).
Ôter du feu, transvaser dans un cul de poule et laisser tiédir. 
Puis incorporer petit à petit l’œuf entier battu, en mélangeant énergiquement entre chaque ajout  : la pâte à choux doit former un joli bec d’oiseau a bout de la spatule. 

Placer la pâte dans une poche munie d’une douille lisse, et dresser sur une plaque recouverte de papier cuisson 10 choux en couronne, chacun de 4 cm de diamètre. 

(Pour ma part j’avais dessiné au préalable mon gabarit sur une feuille de papier que j’ai glissé sous la feuille de cuisson).

Placer sur chaque chou un disque de craquelin encore congelé.




Enfourner à 180°C, pendant 35 à 45 minutes : les choux doivent être bien dorés. 
Laisser la couronne de choux refroidir avant de la garnir. 
Conserver au sec si vous la préparez la veille.


4) On termine avec la crème mousseline.
Dans un cul de poule, blanchir au fouet les jaunes d’œufs et le sucre.
Incorporer farine et maïzena tamisées ensemble. 
Dans une casserole, faire frémir le lait avec la gousse de vanille fendue et grattée. 
Verser ce lait chaud infusé sur les œufs, fouetter hors du feu, puis reverser dans la casserole pour cuire la crème pâtissière jusqu’à ce qu’elle épaississe.
Retirer du feu, verser dans un récipient, filmer au contact et faire refroidir.



Au batteur, fouetter le beurre pommade et le praliné ensemble.
Progressivement ajouter la crème pâtissière qui doit être à la même température. (Donc sortie du frigo en amont).
La crème mousseline va prendre une texture mousseuse et s’éclaircir.

Placer dans une poche munie de la douille de votre choix (cannelée pour moi), et placer au frais jusqu’au montage du Paris - Brest.




5) Le montage. 
A l’aide d’un couteau à génoise, découper le chapeau du Paris-Brest.
Dans chaque chou, déposer un peu de crème à la poche à douille, puis un insert praliné congelé, puis recouvrir de crème. 
Replacer le chapeau du Paris-Brest.
Saupoudrer de sucre glace, et placer au frais.
Sortir du frigo 30 minutes avant dégustation.




J’espère que vous prendrez plaisir à réaliser cette recette et surtout que vous vous régalerez autant que nous :)
Laissez moi un commentaire pour me donner vos impressions !

Bon appétit !


jeudi 26 juillet 2018

Cookies au praliné, flocons d'avoine et pépites de chocolat



Bonjour ! 

Encore une recette de cookies qui utilise ma recette basique déjà présente sur le blog, mais cette fois légèrement modifiée pour coller à mes envies du moment, je vous la partage donc !
J'avais un fond de pot de praliné à utiliser, et envie de ce petit goût si spécial que donnent les flocons d'avoine aux biscuits, alors j'en ai profité à l'occasion d'un pique-nique, car les cookies sont faciles à transporter et à grignoter.

Je les fais de petite taille, car mon petit gourmand en réclame souvent plusieurs.
Mais vous pouvez tout à fait en confectionner de plus gros si vous le préférez :-)


Pour 20 à 30 cookies, il vous faut...

- 100 gr de beurre mou.
- 80 gr de cassonade.
- 80 gr de vergeoise brune.
- 100 gr de praliné.
- 1 oeuf.
- 200 gr de farine.
- 50 gr de flocons d'avoine.
- 1 pincée de sel.
- 100 gr de pépites de chocolat noir.


- Pour commencer, travailler le beurre en pommade avec la cassonade et la vergeoise.
- Ajouter la pâte de praliné, et battre à nouveau.
- Ajouter l'oeuf et mélanger jusqu'à ce que ce soit bien homogène.
- Incorporer ensuite le mélange de poudres  : farine, sel, avoine.
- Ajouter le chocolat concassé en grosses pépites.

- Faire de petites boules et les déposer sur une plaque de cuisson sans les aplatir.
Attention, je fais cuire seulement 8 cookies sur une plaque, car ils s'étalent un peu à la cuisson.
- Pendant la cuisson, je prépare une seconde plaque, que j'enfourne dès que je retire la première.
- Cuire 10 minutes à 180°C : ils sont encore mous en sortant du four, c'est normal.
- Laisser refroidir les cookies sur une grille, avant de déguster.



Ces biscuits se conservent plusieurs jours dans une boîte en métal, mais généralement leur longévité est compromise chez nous :-)


Bon appétit !