Nombre total de pages vues

lundi 28 novembre 2016

Poulet au riesling et aux girolles




Bonjour,

Je vous parlais la dernière fois de notre >>7 ème Journée des Blogueuses chez Zodio<<, qui m'a permis notamment de découvrir les casseroles >>Cristel<<, et d'en apprendre davantage sur les >>volailles fermières d'Auvergne<<.
De retour à la maison, j'ai vite pensé à ce que je pouvais cuisiner pour mettre en valeur à la fois le produit et l'ustensile, et rapidement j'ai pensé à un plat festif mais facile à préparer : des cuisses de poulet aux girolles, avec une sauce au riesling et à la crème.
Je trouve que le riesling se prête particulièrement bien à l'accord avec les volailles, j'ai accompagné mon poulet de girolles locales également (>>champignons Borde<<, en Haute-Loire), et d'une purée de pommes de terre maison, à mon sens le meilleur accompagnement de la volaille du dimanche. Mais vous pouvez également choisir des pommes de terre sautées, du riz, ou même des pâtes si vous préférez.

Je n'ai utilisé pour cette recette que les cuisses et les ailes du poulet : j'ai au préalable découpé le poulet entier, levé les filets supérieurs, que j'ai congelés pour une utilisation ultérieure, et j'ai aussitôt utilisé la carcasse pour la préparation d'un bouillon de volaille, je vous en reparlerai également.

La cuisson s'est déroulée en 2 temps : d'abord sur le feu, puis au four, car comme je vous en parlais précédemment, ma sauteuse Cristel passe facilement de l'un à l'autre.

Passons donc aux choses sérieuses: la recette !


Pour 2/3 personnes, il vous faut...

- Les ailes et cuisses d'un beau poulet fermier d'Auvergne.
- 2 échalotes.
- 100 ml de bouillon de volaille.
- 100 ml de riesling (ou autre vin blanc de votre choix).
- 2 belles branches de thym.
- 100 ml de crème liquide.
- 200 gr de girolles en conserve.


- Pour commencer, faire chauffer la sauteuse en prenant garde de ne pas dépasser les 2/3 de la puissance totale de votre plaque ou de votre gaz. Pour savoir si la sauteuse est à bonne température, on effectue le test de la goutte d'eau : à température idéale, des gouttes d'eau projetées dans la sauteuse vont rouler comme des petites billes.
- Quand la sauteuse est à bonne température, déposer la viande, sans ajout de matière grasse, et faire dorer 2 minutes, avant de la retourner. Si la viande accroche encore, c'est qu'elle n'est pas suffisamment saisie, patientez quelques instants de plus.
- Quand la viande est bien dorée des 2 côtés, la retirer de la sauteuse et la réserver.
- Dans la poêle encore chaude, faire revenir les échalotes émincées finement dans les sucs de la viande.
- Déglacer rapidement avec le bouillon de volaille puis le vin, avec une spatule en bois, bien décoller les sucs.
- Déposer à nouveau la viande dans la sauteuse, ainsi que les branches de thym.
- Couvrir la sauteuse, et enfourner pour 30 à 40 minutes dans le four préalablement préchauffé à 180°C.



- A l'issue de la cuisson au four, la viande est normalement suffisamment cuite : vérifier à la pointe d'un couteau ou avec une sonde à viande si vous en possédez une.
- Une nouvelle fois, retirer la viande de la sauteuse, égoutter et rincer les girolles, puis les verser dans le jus de cuisson. Ajouter la crème, et laisser réduire environ 10 minutes à feu doux.
- Remettre la viande dans la sauteuse, et couvrir jusqu'au moment de déguster : fermée, la sauteuse conserve la température du repas pendant près d'une heure, vous aurez même le temps de vous servir un petit apéro ! 




Verdict : nous nous sommes vraiment régalés, preuve que des aliments de qualité et des ustensiles adéquats peuvent faire toute la différence ! Même mon amoureux, souvent sceptique sur la nécessité d'avoir un matériel plutôt qu'un autre ne jure plus que par la sauteuse Cristel (pour tout vous dire, il ne veut même plus faire cuire la viande dans un autre récipient ^^).
La cuisson au four donne une viande moelleuse et savoureuse, le poulet n'était pas sec du tout, et le fait d'avoir ajouté un peu de bouillon et de vin ajoute un parfum vraiment agréable ! 
Si vous réalisez cette recette dans une sauteuse classique, il vous faudra sans doute un peu de matière grasse pour faire dorer la viande, à ajuster selon le matériel à votre disposition et vos habitudes.

Et si pour les fêtes vous aimez déguster de la volaille, je vous invite à penser aux nombreuses volailles fermières d'Auvergne, le choix est vaste, et la qualité est au rendez-vous ! 

Encore merci à Anthony Rabulliot, chef de la marque Cristel, pour ses précieux conseils, ainsi qu'à Patricia Nifle, directrice du Syndicat des volailles fermières d'Auvergne, pour ses explications ! 

A bientôt pour une nouvelle recette !
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire