Nombre total de pages vues

jeudi 27 décembre 2012

Gâteau invisible aux pommes


Un gâteau invisible ? Pourquoi, me direz-vous ? Et bien tout simplement parce que la recette est ainsi faite, que lorsque vous plongez les pommes dans la pâte, elles l'absorbent littéralement, à tel point qu'on dirait qu'il n'y a plus de pâte, seulement des pommes ! Cette recette a fait le tour de la blogosphère, et je l'ai lue à maintes reprises, le temps était venu cette fois, de la réaliser à mon tour ! J'ai choisi de le préparer à l'occasion des 25 ans d'un de mes meilleurs amis, et comme je suis très romantique, je l'ai fait en forme de cœur. (Oui oui oui !)


Pour 6 à 8 personnes, il vous faut...

- 5/6 pommes.
- 2 oeufs.
- 100 ml de lait.
- 70 gr de farine.
- 50 gr de sucre en poudre.
- 20 gr de beurre fondu.
- 1 sachet de levure chimique.
- 1 pincée de sel.
- 1 cuillère à soupe de rhum.


- Tout d'abord, préchauffer le four à 200 °C.
- Tamiser ensemble la farine, la levure et le sel, et réserver le mélange.
- Dans un saladier, battre les œufs entiers avec le sucre en poudre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et soit mousseux.
- Ajouter ensuite le beurre fondu, le lait, le rhum, et fouetter à nouveau.
- Ajouter le mélange de poudres tamisées tout en continuant de fouetter.
- Éplucher et trancher finement les pommes, et les ajouter à la pâte au fur et à mesure. C'est là que le nom du gâteau prend tout son sens : à peine les rondelles de pommes touchent-elles la pâte qu'elles semblent l'absorber totalement, à tel point qu'on dirait que la pâte disparait et que les pommes gonflent. Ne craignez rien, la pâte n'a pas vraiment disparu, et sera bien présente pendant et après la cuisson :p
- Beurrer et fariner si besoin votre moule, et verser la pâte à l'intérieur, en veillant à ce que les pommes soient équitablement réparties sur toute la surface.
- Enfourner pour 35 minutes à 200 °C. Laisser tiédir avant de démouler, et saupoudrer de sucre glace.




Petite astuce pour ce gâteau : plus les pommes sont tranchées finement, plus l'effet de superposition est réussi. Je les ai tranchées à la mandoline, et j'ai été très satisfaite du résultat. Ce gâteau m'a même rappelé le gâteau sacré de chez mamie, qu'on mangeait souvent au goûter en sortant de l'école, et la barre est pourtant très haute ! Du coup, je soupçonne mamie d'avoir inventé sans même le savoir le concept du gâteau invisible...

Bon appétit ! :-)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire