Nombre total de pages vues

samedi 16 mars 2013

Cigarettes russes


On les grignote souvent avec le café, ou plantées dans une boule de glace au dessert. Mais la plupart du temps on les achète, parce qu'on ne sait pas vraiment comment les faire, et surtout parce qu'on a peur que ce soit difficile. Pourtant, les cigarettes russes comme la plupart des petits fours sont très faciles à préparer, et ne nécessitent que peu d'ingrédients. Ce serait dommage de ne pas se lancer...


Pour une quarantaine de cigarettes russes, il vous faut...

- 4 blancs d'oeufs (120 gr environ).
- 100 gr de beurre mou.
- 100 gr de sucre glace.
- 75 gr de farine.
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille.


- Préchauffer le four à 180°C.
- Dans un cul de poule, travailler le beurre en pommade, puis ajouter le sucre glace. Bien mélanger.
- Ajouter ensuite les blancs d'oeufs, petit à petit, tout en mélangeant.
- Ajouter ensuite la farine et mélanger à nouveau.
- Quand le mélange est homogène, verser la pâte dans une poche à douille, et dresser de petits cercles sur une plaque de cuisson, d'environ 7/8 cm de diamètre. ATTENTION : au début, il vaut mieux faire cuire les biscuits seulement 4 par 4, car il va falloir les rouler dans la foulée à la sortie du four, et ils sèchent à la vitesse de l'éclair. Si vous n'avez pas confiance, faites les 3 par 3, ou même 2 par 2 au début !
-Enfourner les biscuits à 180°C : la cuisson se fait à l’œil, les cigarettes sont prêtes à être roulées lorsque les contours sont colorés. La pâte s'étale en cuisant : c'est normal. La pâte fait parfois des petites bulles : c'est normal. Lorsqu'elle sera cuite, elle aura l'air tout à fait convenable, rassurez-vous :-)
- Lorsque les biscuits sont cuits, sortir la plaque et rouler les cigarettes sans attendre. Pour cela il suffit de les décoller de la plaque avec les doigts et de les enrouler autour d'un objet cylindrique, comme un stylo, ou un fusil à aiguiser. L'important est de faire pression avec la main tout au long de l'opération, pour bien souder la cigarette, sinon elle risque de se dérouler avant de refroidir. J'en ai d'ailleurs fait les frais sur la première fournée, comme vous pouvez le voir =)



- La cuisson est un peu fastidieuse car on n'enfourne les cigarettes que par petites quantités, mais on prend vite le coup de main et on peut en mettre quelques unes de plus, si on s'en sent capable. J'ai fini en les faisant cuire par 6, un bon début, mais quand on sait que le pâtissier qui m'avait prise en stage en faisait 8 ou 10 à la fois, ça laisse encore rêveur ;-)

Quand les cigarettes sont roulées, les laisser sécher à l'air libre. On peut ensuite les ranger dans une boîte, en métal de préférence, car elles ont tendance à ramollir dans le plastique. Elles se conservent sans problème une bonne semaine, mais ça c'est seulement s'il en reste ;-)

Bon appétit ! :-)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire